Imaginacake: Gâteaux FOUS en 3D

Imaginacake : Gâteaux personnalisés

Imaginacake: Gâteaux classiques

Imaginacake: Cupcakes

Ma petite histoire

Bonjour à tous et bienvenue sur ma boutique en ligne.  Je me présente, Myriam Lafond, mère et entrepreneure. Je suis maman de 4 enfants que je surnomme Rafy , Rosy, Maïmaï et Anna. 

Certains me connaissent comme Mimi Lafond depuis ma tendre enfance, d’autres comme Myriam tout simplement, mais depuis plusieurs années, je me fais aussi appeler la fille des gâteaux sur Internet et ça me fait rigoler.  Je trouve ça mignon quand quelqu’un m’aborde comme ça à l’épicerie ou au cinéma.  Vous êtes nombreux à m’interpeller en disant ces mots, qui au début, m’ont gênés.

Au début, je trouvais ça bizarre (mon mari aussi, surtout la fois où il a eu le temps de faire l’épicerie sans moi et de me ramasser au passage quand il est ressorti, car j’étais encore là à jaser gâteau sur le palier d’entrée du IGA).  J’ai par la suite réalisé que les gens aimaient ça que j’affiche ma photo sur ma page Imaginacake.  Ils mettaient ainsi un visage sur un nom.

Imagina quoi ?  Me direz-vous si vous ne connaissez pas mon entreprise.  En fait, officiellement, c’est Créations Imaginacake, une petite entreprise que jai débuté en 2012 à domicile et qui maintenant est située dans un beau grand local a St-Jérome.

Éducatrice spécialisée auprès d’enfants atteints d’autisme, je faisais des gâteaux pour les anniversaires de mes filles et de mon entourage.  Je me suis découvert un certain talent et les gens me demandaient de plus en plus souvent des gâteaux pour leurs événements.  En 2012, j’ai fait le grand saut, j’ai ouvert officiellement une entreprise à partir de chez moi en me disant que ça me ferait un petit surplus pour se gâter un peu.  J’étais loin de m’imaginer que la demande serait forte au point de quitter mon emploi pour créer des délices sucrés à plein temps après seulement 3 mois d’ouverture.

Une passion qui est devenue une profession, le bouche-à-oreille a fait son petit chemin, puis les gens ont commencé à me demander, en plus des commandes, de leur enseigner mes techniques.  Je suis maintenant »Cake designer’’ et formatrice (on m’appelle souvent pâtissière, mais très honnêtement, j'y connais pas grand chose à la pâtisserie classique.

C’est un peu aussi grâce à mon mari  Jean-Christophe si je peux vivre de cette passion.  Il me soutient dans cette belle aventure, mais il est parfois un peu exténué de m’entendre parler de gâteaux, projets gâteaux, cours de gâteaux, nouveaux outils, gâteau, gâteau, gâteau.  Mais, qui dit passion, dit intensité non?  Une passionnée de gâteaux parle tout le temps de ses créations.  En fait, ceux qui me connaissent vont dire que je parle TOUT LE TEMPS tout court, il faut même m’arrêter des fois!  Une vraie pie. Il doit pas être si tanné en fait puisqu'il travaille maintenant avec moi temps plein dans l'entreprise.

Alors je vous souhaite la bienvenue dans l'univers d'Imaginacake